La dépression : comment aider une personne qui traverse une période difficile

La dépression : comment aider une personne qui traverse une période difficile

Partager :
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook

La dépression est un mot regroupant de nombreuses significations. Il s’agit d’un trouble de l’humeur pouvant toucher tous les aspects de notre vie, tout en présentant des caractéristiques distinctes.

Qu’il s’agisse d’une baisse de moral ou d’un sentiment de désespoir ou d’impuissance, son impact peut aller d’une légère perturbation à une influence plus sévère, mettant la vie en danger.

Les périodes de tristesse et les fluctuations de l’humeur font partie de notre réponse naturelle à l’adversité mais, si elles persistent, elles sont classées comme dépression et peuvent avoir un effet négatif important sur la vie familiale, les relations, le travail et la santé.

La dépression est un trouble fréquent. Plus de 264 millions de personnes de tous âges en souffrent dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé1. Le fardeau de la dépression et d’autres troubles de la santé mentale ne cessent de croître. Chaque année, 25 % de la population européenne souffre de dépression ou d’anxiété2.

Les éléments déclencheurs sont multiples et variés. Des études ont confirmé que des facteurs importants tels que le sans-abrisme, le chômage, le manque de formation et d’opportunités contribuent fortement aux problèmes de santé mentale des jeunes Européens. Mais des incidents apparemment moins importants ou des changements dans les relations peuvent également conduire à la dépression.

Eurofound, agence de l’UE pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, a constaté que 14 % des jeunes adultes risquent de souffrir de dépression, tandis que 4 % des personnes âgées de 15 à 24 ans en Europe ont déjà souffert de dépression chronique3.

Il n’est pas facile d’identifier les causes de la dépression et d’y faire face, et chercher de l’aide est encore stigmatisé. Des millions de personnes souffrent donc en silence alors qu’il existe des traitements efficaces.

Parler de ses problèmes à un ami ou à un membre de la famille est une première étape importante, mais qui reste souvent difficile à franchir. De plus, la plupart des gens se sentent gênés ou hésitent à offrir leur aide parce qu’ils ne savent pas comment créer un lien ou pensent qu’ils n’ont pas les compétences nécessaires pour changer les choses.

Le soutien d’un collègue, d’un ami ou d’un membre de la famille est l’une des premières étapes les plus efficaces dans un parcours de traitement. Celui-ci peut inclure une thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et une psychothérapie interpersonnelle, ainsi que des antidépresseurs attentivement prescrits.

 

Cinq conseils pour aider un ami souffrant de dépression

1. Soyez attentifs

Outre l’humeur sombre et/ou négative, il existe d’autres signes permettant d’anticiper la dépression. Une personne peut être déprimée si elle a perdu tout intérêt pour les choses qu’elle avait l’habitude d’aimer, si elle devient apathique, mange trop ou pas assez, a des difficultés à se concentrer ou à dormir, ou s’éloigne de sa famille et de ses amis.

 

2. Comment engager une discussion

Il peut être difficile de trouver le bon moment et les bons mots pour entamer une conversation sur la dépression. Il est donc conseillé de choisir des phrases qui montrent que vous vous inquiétez pour eux et que vous voulez savoir comment ils vont.

Trouver le bon moment et le bon endroit simplifiera les choses, par exemple lorsque la personne est détendue et à un moment et un endroit où il n’y aura pas d’interruptions.

L’organisation caritative Age UK affirme : « Vous pouvez vous sentir mal à l’aise en abordant un sujet sensible, surtout si la personne qui vous préoccupe ne parle pas souvent de ses émotions. Expliquez-lui pourquoi vous êtes inquiet, mais évitez de diagnostiquer leur problème ou de leur imposer des solutions »4. Employez un vocabulaire qu’ils comprennent et auquel ils peuvent s’identifier.

3. Soyez à l’écoute

Savoir écouter est un acte de bonté et sa valeur ne doit jamais être sous-estimée. Nous savons tous que le simple fait de parler d’un problème peut atténuer la tension et rendre la situation moins sombre, c’est pourquoi le fait d’avoir quelqu’un à l’écoute est une occasion pour eux de s’ouvrir.

La dépression peut être un enchevêtrement complexe d’émotions et écouter avec compassion, sans juger, est bien plus efficace que d’essayer de les démêler et de créer des plans d’action.

Apportez un soutien plutôt que des solutions mais soyez engagé avec ceux que vous écoutez et répondez avec soin et compassion si possible.

Encouragez la personne à chercher une aide professionnelle, il n’y a pas de honte à demander un traitement et, si nécessaire, un soutien avec des médicaments adaptés aux besoins de la personne. Un suivi correct et en temps opportun auprès d’un médecin spécialiste peut être très bénéfique pour déterminer la nature exacte du trouble et concevoir le plan de traitement adéquat.

4. Restez en contact

Il est peu probable que les nuages se dissipent après une seule conversation. Restez en contact avec eux pour qu’ils sachent que vous êtes là et que vous vous souciez d’eux, mais il n’est pas nécessaire que chaque appel implique une discussion sur la dépression.

Leur faire savoir qu’ils comptent pour vous est valorisant et vous pouvez partager une attitude positive et leur rappeler gentiment les bons moments passés ensemble et leurs qualités. La dépression peut être source d’isolement et de solitude ; des contacts réguliers peuvent donc en atténuer l’impact.

Si vous vivez avec la personne, vous avez plus de chances de lui faire savoir que vous vous souciez d’elle à travers de petites attentions.

5. Prenez soin de vous

S’occuper d’un proche qui souffre de dépression peut être épuisant. Vous aurez peut-être à faire plus de choses pour eux tout en gérant vos propres soucis. Il est donc important que vous restiez en bonne santé et que vous ayez du temps pour vous.

Détendez-vous ou pratiquez la méditation de pleine conscience et faites des pauses. Vous avez besoin d’énergie émotionnelle pour soutenir un être cher ou un ami dans le besoin.

 

Sources :

  1. World Health Organization. Depression. January 2020. Accessed January 2021. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/depression
  2. World Health Organization Regional Office for Europe. Depression in Europe: facts and figures. October 2012. Accessed January 2021. https://www.euro.who.int/en/health-topics/noncommunicable-diseases/mental-health/news/news/2012/10/depression-in-europe/depression-in-europe-facts-and-figures
  3. Eurofound. Crisis point: Well-being of young people still defined by the economic crisis. July 2019. Accessed January 2021. https://www.eurofound.europa.eu/news/news-articles/crisis-point-well-being-of-young-people-still-defined-by-the-economic-crisis?&utm_campaign=quality-of-life-and-public-services&utm_content=ef19041&utm_source=twitter&utm_medium=social-network
  4. Age UK. Depression and Anxiety. Accessed January 2021. https://www.ageuk.org.uk/information-advice/health-wellbeing/conditions-illnesses/depression-anxiety/

 

Vous etes peut etre intéressé ...

Santé mentale

Une bonne santé mentale est un élément essentiel de la vie, tout comme une bonne santé physique.

Stress

Le stress est une conséquence commune de nos vies modernes et très actives. Il se répercute sur le travail, à la maison et les relations et a plusieurs déclencheurs qui semblent souvent échapper à notre contrôle.

Douleur chronique

Les définitions du dictionnaire ne lui rendent pas justice. La douleur chronique est un problème complexe dont la solution n’est jamais rapide et qui demande souvent des solutions aussi bien émotionnelles que physiques.

Bienvenue à nouveau

Pour accéder à ces informations, vous devez vous connecter avec votre identifiant.

Vous n’avez pas de compte?S’inscrire